Les deux itinéraires phares à privilégier lors d’un trek au Népal

Célèbre pour ses villes, ses temples et surtout ses étendues naturelles, le Népal est devenu une destination très prisée. Katmandou, la capitale et la plus grande cité népalaise, figure dans la liste des villes incontournables dans cette contrée. Une petite promenade de reconnaissance à travers les sites intéressants de Katmandou est de rigueur avant l’immersion dans la nature. Les routards quitteront ensuite Katmandou et s’offriront une escapade mémorable dans le parc de Langtang en altitude. Le paysage qui enjolive chaque parcelle de cette réserve séduiront les avides de grands espaces.

Le plaisir d’une promenade agréable remplie de découvertes à Katmandou

Connue comme étant la porte d’entrée des terres népalaises, Katmandou est une grande ville aux mille visages. Programmer une petite flânerie à travers les sites phares de cette cité permettra aux touristes de s’acclimater au Pays. Ils auront l’occasion de se fondre parmi les habitants et admirer les édifices et temples de la citadelle. En sillonnant le quartier des Tibétains, le Bodnath, les curieux ne manqueront pas de faire un détour dans le temple. Construit au XIVe siècle, cet immense sanctuaire se visite en respectant le sens des aiguilles d’une montre. Si le temps le permet, les cinquantaines de monastères et le dôme colossal méritent tous un petit coup d’œil. L’atmosphère sereine qui envahit les lieux dépayse totalement les vacanciers tout au long de la promenade.

Une odyssée mémorable à travers les paysages somptueux du parc Langtang

Après cette virée culturelle remplie d’émotions à Katmandou, les bourlingueurs seront fin prêts pour explorer les étendues vierges du Népal. Certes, l’ascension des innombrables montagnes sont les activités les plus convoités lors d’un voyage en Asie centrale. Cependant, un trek au Népal peut également commencerau cœur des chemins de verdure. D’ailleurs, mis à part les pics enneigés, les zones parsemées de végétations luxuriantes ne manquent pas dans cette nation. Tel est le cas du parc national de Langtang. Les sentiers forgés entre les forêts denses, les vallées et les cimes magistrales sauront satisfaire le désir d’évasion des aventuriers. De plus, la promenade ne risque pas de les décevoir avec les innombrables découvertes qui les attendent dans cette réserve.

Obseverla faune népalaise au parc national de Langtang

Comme la plupart des terres protégées du Népal, le parc de Langtang regorge de vie. C’est même une des localités où les curieux auront la chance d’observer les spécimens en voie de disparition de l’Asie et du Népal. Ils y feront la rencontre des pandas roux, des porte-musc de Sibérie et des tahrs de l’Himalaya. Avec de la chance et un bon emplacement, il se peut que les passionnés de photographie aperçoivent les gros félins. Les panthères des neiges ne sont jamais loin des angles de chasse des gigantesques ours de l’Himalaya. Munis de leurs jumelles, les férus de l’ornithologie ne rateront pas les 250 espèces de volatiles qui nichent à Langtang.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *