Découvrir des genres musicaux lors d’un circuit en Afrique du Sud

Un voyage effectué en Afrique du Sud sera marqué par des découvertes des genres musicaux originalement africains. Il constitue une occasion pour les touristes de rencontrer des artistes qui se spécialisent généralement à des rythmes traditionnels. Ceux-ci se présentent sous différents types. Le Kwela, le Sarie Marais et le Shosholoza en font partie. Ils sont aussi les plus célèbres.

Se familiariser avec le Kwela

Le Kwela est un style de musique originalement sud-africain. Il a vu le jour dans les années 1950 et a déjà traversé une longue période. Cet élément culturel représente donc l’attachement de la population de ce grand pays à leur propre identité. Il est toujours conservé par des artistes locaux. Ceux-ci se sont succédé d’une génération à l’autre. Ils permettent aux touristes de découvrir certaines identités des Sud-Africains. Ces compatriotes de Madiba sont fiers de leur création et de leur savoir-être. Aussi, ce genre musical se caractérise par le tin whistle. Celui-ci constitue une flûte à partir de laquelle les fondateurs du Kwela se sont inspirés. En effet, durant leur séjour dans cette patrie de Nelson Mandela, les voyageurs accéderont à un meilleur trésor. Ce dernier, le Kwela, est connu au niveau national, voire international.

Découvrir le Sarie Marais

Aussi, cette première puissance économique du tiers monde réserve une autre surprise à ses visiteurs. Elle est fière de son Sarie Mais qui est une musique traditionnelle datant de 1889. La première chanson porte la même appellation que ce style. Elle a été composée dans le contexte de la Seconde Guerre de Boers. Il s’agit d’une période difficile à partir de laquelle Jacobus Toerien s’est inspiré pour composer son œuvre. Celle-ci a été écrite en hommage de son épouse. Cet artiste se dévoile à travers sa création incessamment reprise par les générations postérieures. Il laisse le nom de sa femme être connu au niveau national et international. De ce fait, Sarie Maré reste dans le mémoire des Sud-Africains. Bref, ces compatriotes de Madiba sont accueillants. Ils aident les vacanciers à rendre leur circuit Afrique du Sud inoubliable avec la découverte de l’origine du Sarie Marais.

S’amuser avec le Shosholoza

Enfin, en se rendant en Afrique du Sud, les touristes auront la chance de s’amuser avec le Shosholoza. Ils se permettront de se familiariser avec ce rythme originaire du Zimbabwe. À travers cet art, le peuple du pays de l’arc-en-ciel montre leur capacité de s’approprier des savoir-faire étrangers. Ceux-ci sont presque repris et remodelés à la façon sud-africaine. Aussi, cette musique est d’une part considérée comme un départ vers les mines de cette grande nation. D’autre part, elle est vue par certaines parties de la population comme un retour à la terre natale. En effet, Shosholoza représente une forme de patriotisme qui se laisse découvrir par les voyageurs mélomanes.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *